Etudes au Maroc, guide des écoles privée et public, écoles supérieures encg ensa,ISTA Maroc et de la formation professionnelle au Maroc ,licence professionnelle au maroc



 Métier a la une
JOURNALISTE Par le biais de l'écriture, de l'image, des commentaires... le journaliste a un objectif : informer ses semblables. En clair, les aider à savoir, voir, entendre, comprendre, se distraire…

concours au maroc 2017 : concours au maroc 2017

MEDECIN GENERALISTE

Description du métier :
Le système de santé est en pleine mutation. Une population en meilleure santé et mieux informée, une durée de vie plus longue et des progrès médicaux fantastiques remettent en cause l'organisation des structures médicales. La formation elle-même est en projet de réforme.

Corriger

Activité :
Prévenir, diagnostiquer, soigner
Le médecin apporte son aide aux problèmes de santé de la personne et au maintien de la santé publique. Face à la maladie, à la blessure et au choc psychologique, il rassemble les éléments descriptifs du mal pour faire son diagnostic. Il écoute le patient décrire ce qu'il ressent, l'examine avec méthode (palpation, auscultation, mesures, prise de tension, etc.). Si nécessaire, il ordonne des examens complémentaires (radiographies, analyses de prélèvements sanguins ou autres) pour valider ses interrogations. Aux résultats de toutes ses observations, le médecin effectue les soins nécessaires et prescrit un traitement qui prend en compte les avantages, les inconvénients et les conséquences possibles. Par rapport au spécialiste, le généraliste coordonne les actions des différents intervenants. Il gère la santé d'un patient dans sa globalité et en assure la continuité dans le temps.
Il participe à la prévention des maladies par le suivi des vaccinations, des bilans de santé, de la croissance des enfants. Informé d'un blessé ou d'un malade en péril, il lui porte assistance.
Pour chaque patient, le médecin tient personnellement à jour une fiche d'observations sur laquelle il mentionne les éléments nécessaires au diagnostic et les propositions de traitement. Toutes les thérapeutiques qu'il conseille reposent sur les conclusions actualisées de la communauté médicale scientifique.
Il accompagne aussi le mourant en assurant la qualité de la vie qui prend fin et en réconfortant l'entourage.

Corriger

Conditions du travail :
Libéral ou salarié
Le médecin généraliste exerce son art plutôt en libéral qu'en salarié. En libéral, il reçoit dans son cabinet personnel ou se rend éventuellement au domicile du patient. Les horaires sont lourds car il peut recevoir de 20 à 30 patients par jour.
Avant de s'installer, le jeune médecin commence souvent par faire des remplacements. En outre, il doit prévoir une mise de fonds importante pour racheter la clientèle d'un médecin ; à moins qu'il ne crée un nouveau cabinet dans une zone géographique déficitaire en nombre de médecins. Dans tous les cas, une étude minutieuse est à mener. En moyenne, le nouveau généraliste attend trois ans et demi avant de franchir le pas. Il peut aussi s'associer avec d'autres confrères pour partager les investissements et les charges.
En complément à son activité, il peut faire des vacations dans un hôpital, ou auprès des services sociaux (protection maternelle infantile, résidences de personnes âgées).
Le médecin salarié exerce auprès des hôpitaux , administrations, collectivités territoriales, entreprises et associations. Il est alors praticien hospitalier, assistant d'hôpital, médecin du travail, médecin scolaire, médecin territorial, médecin conseil de la Sécurité sociale, médecin inspecteur de la santé publique ou médecin des armées. Hors des hôpitaux, il exerce plutôt une action préventive et de conseil.
Pour maintenir la continuité des services médicaux et quel que soit son statut, il peut participer aux gardes de nuit, de vacances et de fin de semaine.

Corriger

Compétences :
Tisser une relation de confiance
Un médecin doit être dévoué, consciencieux, disponible et avoir le sens des contacts humains. Pour pouvoir rassurer, il doit être compétent et être capable de convaincre. Dans les situations d'urgence et de risques pour le patient, il doit faire preuve d'une grande capacité de concentration et de maîtrise de soi.
C'est un scientifique de haut niveau qui doit se tenir au courant des nouvelles techniques d'investigation ou de traitement et des changements des consensus thérapeutiques. A ce titre, il est curieux et se remet perpétuellement en question. Les études médicales supposent une grande capacité de travail et de résistance physique.

Corriger

Carriére et promotions :
Des réorientations possibles
Certains médecins libéraux se réorientent après quelques années d'exercice. Ils choisissent principalement la médecine d'administration (contrôle médical et santé publique). Près de la moitié des médecins de contrôle sont en effet d'anciens libéraux. Quelques médecins se dirigent également dans le secteur de la prévention (médecine du travail, PMI, santé scolaire...). D'autres encore se trournent vers la recherche ou vers la presse spécialisée (revues médicales).

Corriger

Débouché :

Proposer

Formation offerte dans les établissements suivant :


FMP CASABLANCA MAROC.FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE CASABLANCA MAROC - ( public )
FMP RABAT MAROC.FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE RABAT MAROC - ( public )
FMP MARRAKECH MAROC.FACULTÉ DE MÉDECINE ET DE PHARMACIE MARRAKECH MAROC - ( public )
FMP FES MAROC.FACULTÉ DE MÉDECINE ET DE PHARMACIE FES MAROC - ( public )

La page précédente