Etudes au Maroc, guide des écoles privée et public, écoles supérieures encg ensa,ISTA Maroc et de la formation professionnelle au Maroc ,licence professionnelle au maroc



  Dernière Rechereche
 Métier a la une
CHEF MONTEUR Le chef monteur, à partir des prises de vues faites sur le tournage d'un film, d'un documentaire ou d'un reportage d'actualité, assure l'assemblage artistique et technique des images et du son pour restituer l'histoire qu'a voulu raconter le réalisateur. Qu'il s'opère sur pellicule, sur bande vidéo ou sur ordinateur, le montage c'est avant tout l'art du récit, la troisième écriture du film après le scénario et le tournage. Le chef monteur travaille donc en étroite collaboration avec le réalisateur.

concours au maroc 2017 : concours au maroc 2017

Les visas d’entrée au Maroc

Dispositions générales

La législation marocaine, relative à l’entrée et au séjour des étrangers au Maroc, prévoit que tout étranger désireux de se rendre au Maroc doit être muni d’un passeport ou de tout autre document en cours de validité délivré par l'État dont il est ressortissant, reconnu par l’État marocain comme titre de voyage (loi n° 02-03 du 11 novembre 2003, relative à l’entrée et au séjour des étrangers au Royaume du Maroc, à l'émigration et l'immigration irrégulières).

Le contrôle effectué à l'occasion de la vérification d'un passeport ou titre de voyage peut, également, porter sur les moyens d'existence et les motifs de la venue au Maroc de la personne concernée et aux garanties de son rapatriement, eu égard notamment aux lois et règlements relatifs à l'immigration.

L'autorité compétente, chargée du contrôle aux postes frontières, peut refuser l'entrée au territoire marocain à :

-        toute personne qui ne remplit pas ces conditions ou ne satisfait pas aux justifications prévues par les dispositions ci-dessus ou par les lois et règlements relatifs à l'immigration ;

-        tout étranger dont la présence constituerait une menace pour l'ordre public ou qui fait l'objet soit d'une interdiction du territoire soit d'une expulsion.

Tout étranger auquel est opposé un refus d'entrée a le droit d'avertir ou de faire avertir la personne chez laquelle il a indiqué qu'il devait se rendre, le consulat de son pays ou l'avocat de son choix.

Pour les ressortissants étrangers dont les pays sont soumis à la formalité du visa, leurs titres de voyages doivent être assortis des visas délivrés par l’administration marocaine.

Durée de séjour

Le séjour au Maroc pour des raisons touristiques est limité à trois mois pour les étrangers qui sont dispensés du visa et à la durée de la validité du visa pour ceux qui y sont soumis. Dans le cas où l’étranger souhaiterait prolonger son séjour sur le territoire marocain au-delà de la durée de la validité de son visa ou du délai de trois mois, s’il n’est pas soumis à cette obligation, il est tenu d’en demander l’autorisation auprès de l’autorité marocaine compétente (Direction générale de Sûreté nationale) et ce, afin d’éviter d’être en situation irrégulière.

Pour l’étranger qui souhaite exercer une activité professionnelle salariée, il peut, dans ce cas, solliciter une carte d’immatriculation.

Conditions d’entrée au Maroc des ressortissants étrangers dont les pays sont dispensés de la formalité du visa

 

Le passeport ou tout titre de voyage reconnu par l’État marocain est exigé. La durée de validité du passeport ou du titre de voyage doit couvrir au moins la durée de séjour au Maroc (au moins trois mois).



Pays dont leurs ressortissants sont dispensés de la formalité de visa d’entrée au Maroc

 

-        Algérie

-        Allemagne

-        Andorre

-        Arabie Saoudite

-        Argentine

-        Australie

-        Autriche

-        Bahreïn

-        Belgique

-        Brésil

-        Canada

-        Chili

-        Congo

-        Corée du Sud

-        Côte d’Ivoire

-        Danemark

 

-        Émirats Arabes Unis

-        Espagne

-        États-Unis d’Amérique

-        Finlande

-        France

-        Grande Bretagne

-        Grèce

-        Guinée (République de)

-        Hongrie

-        Indonésie

-        Irlande

-        Islande

-        Italie

-        Japon

 

-        Koweït

-        Libye

-        Liechtenstein

-        Luxembourg

-        Mali

-        Malte (durée de trente jours)

-        Mexique

-        Monaco

-        Niger

-        Norvège

-        Nouvelle Zélande

-        Oman

-        Pays-Bas

-        Pérou

-        Philippines

 

-        Porto Rico

-        Portugal

-        Qatar

-        Roumanie

-        Russie

-        Sénégal

-        Singapour

-        Slovaquie

-        Slovénie

-        Suède

-        Suisse

-        Tunisie

-        Turquie

-        Venezuela

 

N.B. Les experts des Nations-Unies détenteurs de passeports ou de laissez-passer délivrés par l’ONU, sont dispensés du visa d’entrée au Maroc.

Conditions d’entrée au Maroc des ressortissants étrangers dont les pays sont soumis à la formalité du visa

Conformément aux dispositions de la loi 02-03 relative à l’entrée et au séjour des étrangers au Maroc, les titres de voyages en cours de validité des ressortissants étrangers dont les pays sont soumis à la formalité du visa, doivent être assortis des visas exigibles pour l’accès au Maroc, délivrés par les autorités marocaines.

Le visa est accordé conformément aux instructions données par le Ministre des Affaires Étrangères et de la coopération dans le cadre des dispositions générales arrêtées conjointement avec le Ministère de l’Intérieur et la DGSN.

Les documents à produire auprès des missions diplomatiques et consulaires marocaines pour l’obtention d’un visa de séjour au Maroc sont :

-        Formulaire de demande de visa d’entrée au Royaume du Maroc en 3 exemplaires à remplir (Imprimer le formulaire de demande de visa d'entrée au Maroc) ;

-        3 photos d’identité en couleur sur fond blanc (4 x 3 cm) récentes montrant clairement les traits du visage ;

-        1 copie du passeport en cours de validité (pages indiquant : l’identité et la validité) ;

-        Carte d’identité ou carte de séjour ;

-        Passeport ;

-        Titre de transport allée et retour ;

-        Réservation d’hôtel ou justificatif d’hébergement familial ;

-        Justificatif des moyens de subsistance ;

-        Droits de chancellerie et frais d’actes et formalités ;

 

Pour les pays où le Maroc n’est pas représenté, les demandes doivent être adressées à la mission diplomatique accréditée dans ce pays ou auprès des Consuls honoraires. À défaut de ces représentations, les demandes seront adressées directement au Ministère marocain des affaires étrangères et de la coopération, Direction des affaires consulaires et sociales – Rabat (dacs@maec.gov.ma) pour un dépôt de visa à l’aéroport.