Etudes au Maroc, guide des écoles privée et public, écoles supérieures encg ensa,ISTA Maroc et de la formation professionnelle au Maroc ,licence professionnelle au maroc




 Métier a la une
ETHNOLOGUE L'ethnologue étudie les divers groupes humains dans leur milieu physique et dans leurs comportements passés et actuels. Il approfondit cette branche des sciences humaines qui se propose de connaître l'ensemble des caractères de chaque peuple, afin d'établir les lignes générales de structure et d'évolution des sociétés depuis leur naissance jusqu'à leur disparition.

concours au maroc 2014 : concours au maroc 2014


Accueil => FORMATION UNIVERSITAIRE

La formation universitaire au Maroc est assurée à travers le Royaume par 14 universités. Ces formations sont dispensées en arabe et/ou en français dans diverses filières. Organisation des enseignements Conformément à la réforme universitaire mise en œuvre depuis l’année académique 2003-2004, les enseignements sont organisés en cycles, semestres et modules: * L’année universitaire comporte 2 semestres, * Le semestre dure 16 semaines au cours desquelles sont programmés généralement 4 modules. La nouvelle architecture pédagogique communément appelée LMD comporte trois cycles d’études: * Un cycle de Licence de 6 semestres (3 ans après le Bac), * Un cycle de Master de 4 semestres (2 ans après la Licence), * Un cycle de Doctorat de 3 ans minimum après le Master. La conformité de l’architecture pédagogique globale aux normes internationales facilite la coopération inter universitaire et la mobilité des étudiants et des lauréats.



Faculté des Sciences (11 établisssements)
Faculté Polydisciplinaire (5 établisssements)
Faculté de Médecine Dentaire (2 établisssements)

Formation universitaire au Maroc 



              Pour l'enseignement supérieur universitaire, le nombre des institutions universitaires a évolué de 3 institutions après l'indépendance à 51 établissements en 1991-92. En effet, la création en 1959 de la première université marocaine dans le sens moderne du terme a coïncidé avec celle du premier né de l'enseignement universitaire technique (EMI, Ecole Mohammedia des Ingénieurs). Jusqu'en 1985, les taux d'encadrement des étudiants à l'université demeurèrent largement en deçà des besoins. La marocanisation des cadres tournait autour de 70 % pendant la même période.
              La période de 1985 à 1999 a connu, à côté de l'extension du réseau des formations traditionnelles, une orientation claire vers la diversification de la formation, surtout que 26 ans après l'EMI, aucun établissement universitaire technique ne vit le jour. Ainsi de 1985 à 1995, il y a eu création aussi bien de nouvelles universités que de nouvelles écoles à orientation plus professionnalisant/technique (ENSEM, EST, etc. à partir de 1986). A partir de l'année 1990, l'enseignement technique universitaire, dans un souci d'articulation avec l'enseignement secondaire, connut la création de nouvelles institutions, telles que les FST, les ENCG, l'ENSAM, les ENSA ainsi que d'autres EST.
             Après 1995, une mutation de l'université marocaine était en train de se réaliser, à travers la réforme du statut de l'enseignant-chercheur et celle de toute la structure de l'enseignement supérieur et surtout universitaire.