Etudes au Maroc, guide des écoles privée et public, écoles supérieures encg ensa,ISTA Maroc et de la formation professionnelle au Maroc ,licence professionnelle au maroc detail-metier



 Métier a la une
CONCHYLICULTEUR La culture des coquillages, essentiellement huîtres et moules, constitue depuis près de 100 ans, une forme traditionnelle d'aquaculture. On distingue : l'ostréiculture pour les huîtres, la mytiliculture pour les moules.

concours au maroc 2019 : concours au maroc 2019

TECHNICIEN FORESTIER

Description du métier :
Le technicien forestier est le gestionnaire de la forêt. Il en assure l'exploitation et le peuplement. Il a autorité sur 3 à 6 agents techniques forestiers. Il adresse à son chef de division des propositions d'organisation du travail et en contrôle l'exécution.

Corriger

Activité :
Des fonctions qui varient selon l'employeur
Fonctionnaire
Le technicien forestier travaille le plus souvent dans les directions régionales où il est responsable d'un secteur de 3 à 6 000 hectares. Il est assermenté, porte l'uniforme et détient une arme de service. Il doit habiter les locaux éventuellement affectés au poste occupé, ceux-ci sont parfois isolés.
Il peut dresser un procès-verbal en cas d'infraction (empiètements fonciers, défrichements sauvages...). Il participe à l'élaboration du plan d'aménagement forestier. Il organise et contrôle le travail des agents techniques forestiers et des ouvriers : marquage des bois en vue de leur coupe, élagage, surveillance de l'abattage des arbres, travaux d'entretien des plantations et de leurs accès.
Il assure la liaison avec les entreprises et les collectivités locales. Responsable de la santé des arbres, il choisit les traitements et assure les négociations avec les sociétés qu'il charge de répandre des produits sur les surfaces boisées. Il détermine les arbres à abattre pour éclaircir les futurs peuplements. Il gère le matériel de chantier, entretient et améliore l'équipement forestier (routes, canaux...).
Une autre partie importante du travail se déroule au bureau : statistiques, enquêtes sur les maladies des arbres, comptabilité, gestion...
Il peut également être chargé de missions diverses :
* Chargé d'études dans un centre ou une direction régionale ;
* Adjoint à un ingénieur des travaux, chef de division ;
* Chargé de cours dans un centre de formation.
Sous l'autorité d'un ingénieur, il participe à la mise en oeuvre de la politique forestière définie par l'Etat. Il concourt à toutes les tâches d'études, d'enquêtes et de contrôle économique et technique en matière de forêts, de chasse, de pêche, de protection et d'aménagement du milieu naturel qui incombent au ministère de l'Agriculture. Assermenté, il dresse procès verbal le cas échéant.
En forêt privée
Le technicien forestier en forêt privée est chargé du développement forestier, des conseils aux propriétaires, de l'élaboration et du contrôle des plans de gestion.
Il peut aussi être chef d'entreprise dans le domaine des travaux forestiers, c'est-à-dire exploitant forestier.

Corriger

Conditions du travail :
les conditions de travail sont très dures (dans le vrai sens du mot) et que certaines

Corriger

Compétences :
Rigueur, fermeté
Ce métier exige une certaine endurance physique car il faut être souvent présent sur le terrain par tous les temps, notamment lorsqu'il y a des intempéries qui causent des dégâts à réparer d'urgence.
La forêt est actuellement en danger (pollutions industrielles, insectes...). Le technicien doit donc être un observateur attentif de la nature, repérer rapidement les menaces et prendre les mesures de protection qui s'imposent. Gestionnaire il sait tenir compte des impératifs de rentabilité, lorsqu'il exploite la forêt, tout en respectant les équilibres écologiques. De plus, il a le sens des relations humaines, car il est souvent amené à négocier avec les collectivités territoriales, les organismes publics ou privés, ou à les conseiller.

Corriger

Carriére et promotions :

Proposer

Débouché :

Proposer

Formation offerte dans les établissements suivant :



La page précédente