Etudes au Maroc, guide des écoles privée et public, écoles supérieures encg ensa,ISTA Maroc et de la formation professionnelle au Maroc ,licence professionnelle au maroc detail-metier



 Métier a la une
GESTIONNAIRE DE RESEAU Dans le secteur public ou privé, les entreprises et les administrations ont besoin d'échanger très vite de grandes quantités d'informations. Pour cela, elles utilisent les réseaux de télécommunications qui permettent de faire communiquer entre eux des équipements informatiques répartis sur plusieurs sites , ou entre différents bureaux.

concours au maroc 2019 : concours au maroc 2019

TECHNICIEN DES INDUSTRIES DU VERRE

Description du métier :
Les techniciens des industries du verre contribuent à toutes les étapes du processus de production d'objets en verre. Ils participent à la composition (dosage des matières premières), à la fusion et au formage. Ils peuvent aussi dessiner les objets à produire. Ils secondent le plus souvent l'ingénieur pour toutes ces opérations.

Corriger

Activité :
Le travail du verre
Très vieux produit chimique, le verre évolue sans cesse pour se prêter aux applications les plus nouvelles et concurrencer les autres matériaux (céramique, fer blanc, papier... et surtout plastique) dans les domaines les plus divers : verre plat (vitres, miroiterie pour le bâtiment et l'automobile), verre creux (bouteilles, gobeleterie, flaconnage... pour la pharmacie, la parfumerie et l'alimentation), verre technique (tubes de TV, optique, verres spéciaux pour l'aérospatiale et même la chirurgie au laser), fibres de verre (isolation, plastique armé textile, ameublement).
Le technicien des industries du verre peut occuper des fonctions diverses :
* Technicien de fabrication du verre
Dans le processus de production, le technicien participe en particulier aux fonctions suivantes :
o en bureau d'études, il contribue à l'élaboration du dessin de l'objet à fabriquer, et par conséquent à celui du moule ;
o à la fabrication, il peut procéder aux opérations suivantes : la composition, qui consiste à doser les matières premières nécessaires à la fabrication du verre en vue de leur mélange. Des formules préétablies sont utilisées. Il peut surveiller la fusion du mélange pour qu'il se transforme en verre. Pour cela il faut le chauffer à 1500?C dans un four. Le technicien est chargé de la conduite du four et doit maintenir les différents réglages d'une manière constante. Il travaille depuis la cabine de pyrométrie. Il peut aussi intervenir à l'étape du formage qui consiste à donner au verre sa forme définitive au moment où il passe à un état pâteux et malléable ;
o dans les services d'essai et de contrôle, il effectue, avec l'ingénieur, les tests physico-chimiques sur le verre.
* Technicien de transformation du verre
A partir de tubes de différents diamètres, il participe à l'exécution d'accessoires en verre utilisés dans les laboratoires de chimie, de physique ou d'électronique.
* Technicien en miroiterie
Il seconde directement l'employeur ou ses adjoints, pour l'étude et l'exécution des travaux de mise en oeuvre des produits verriers dans le bâtiment (vitres, glaces, miroirs).
* Technicien dessinateur en arts appliqués
Il est chargé de la création de modèles de verrerie ou de cristal, et de décors par taille et gravure, chez des artisans et dans les bureaux d'études et de conception des grandes entreprises.

Corriger

Conditions du travail :
Des contraintes spécifiques
La production mécanique du verre relève d'un processus continu, y compris les dimanches et jours fériés. En verrerie industrielle, la production en flux tendu et la recherche du zéro défaut exigent une attention soutenue dans un environnement très bruyant (protection auditive nécessaire), surtout au niveau du formage sur machines.

Corriger

Compétences :
Polyvalence, imagination, dextérité
La mécanisation extrême, l'usage croissant de l'informatique et de la robotique à tous les stades de la production ont conduit à une modification du rôle des personnels.
Ceux-ci doivent être préparés à une certaine polyvalence pour s'adapter aux nouvelles techniques. Cela exige notamment des bases en mathématiques, en physique et en chimie suffisantes pour avoir une compréhension du cycle verrier, et une formation en mécanique ou électromécanique permettant une adaptation aux évolutions technologiques. D'industrie de base, le verre évolue vers une industrie de transformation : imagination et faculté d'adaptation sont des qualités de plus en plus indispensables.
De plus, la formation demande une bonne dextérité manuelle, une bonne vue, un esprit d'analyse et de synthèse correct, et du goût pour les sciences. Le sens des contacts et de la communication sont nécessaires pour encadrer une équipe.

Corriger

Carriére et promotions :
Vers un poste de maîtrise
Avec une solide expérience professionnelle, le technicien des industries du verre pourra accéder à des postes de maîtrise et être amené à participer à la conception des produits, à la définition des postes de travail, à la recherche et à la mise en oeuvre des méthodes de fabrication.

Corriger

Débouché :

Proposer

Formation offerte dans les établissements suivant :



La page précédente