Etudes au Maroc, guide des écoles privée et public, écoles supérieures encg ensa,ISTA Maroc et de la formation professionnelle au Maroc ,licence professionnelle au maroc detail-metier



 Métier a la une

concours au maroc 2019 : concours au maroc 2019

STYLISTE DE MODE

Description du métier :
Le styliste de mode contribue à la création de vêtements, de tissus, d'accessoires de mode et, d'une manière générale, de tous les objets en matériaux souples. A l'origine de la création, le styliste propose des modèles, où entrent en compte les goûts supposés des futurs acheteurs, sa propre personnalité, les caractéristiques des nouveaux matériaux et les exigences techniques de la production. Il interprète les mouvements de société, les traduit en formes, volumes, matières, couleurs, dans une création renouvelée. Il doit concilier son art avec les impératifs techniques de la production en série ou en petite série.

Corriger

Activité :
Créativité et sens du marketing
Le styliste est le partenaire que l'entreprise s'adjoint pour l'orientation, l'élaboration, la création d'un ou plusieurs produits, ce modèle pouvant être unique, dans le cas de la haute couture (on parle plus de créateur que de styliste) ou fabriqué en série par des stylistes industriels.
Le styliste travaille à long terme. Voyageant fréquemment à l'étranger, pour visiter salons et expositions, il doit rester à l'affût des tendances de la mode et tenir compte des phénomènes de société et des événements politiques ou culturels.
Un an environ avant la sortie d'une collection, il propose un catalogue de modèles, sous forme de croquis, complétés par des échantillons de matériaux, des gammes de coloris, des annotations techniques.
Il doit être capable d'intervenir dans les domaines du marketing, du commercial et du technique. En contact direct avec le chef de produit, il travaille aussi en étroite collaboration avec le modéliste qui réalise les prototypes et avec la mécanicienne-modèle. Il peut participer aux opérations de contrôle tout au long de la production et reste en relation avec la fonction d'industrialisation afin de déterminer le prix de revient prévisionnel du produit.
Le styliste n'est pas seulement un artiste : environ 15 % de son temps de travail est consacré à la création pure ; le reste étant, essentiellement, du travail technique et du marketing.

Corriger

Conditions du travail :
Un travail d'équipe assisté par ordinateur
Les stylistes sont indépendants ou salariés. Ils peuvent :
* être intégrés à une entreprise. C'est le cas des maisons de haute couture qui ont les moyens de recruter un styliste à temps plein ;
* faire partie d'un bureau de style. C'est une petite entreprise de création, qui peut regrouper des stylistes de différents domaines : tissus, vêtements, accessoires, lingerie, poupées... Concernant les vêtements, les stylistes sont souvent spécialisés : homme, femme, enfant, layette, vêtements de sport, cuir... Le bureau de style travaille sous contrat pour différentes entreprises ;
* travailler en indépendant (free-lance), à domicile, au coup par coup. Le travail est alors moins régulier. La prestation peut s'arrêter à la création des tendances ou des modèles, sans suivi de la production.
Les stylistes se regroupent souvent en comités de coordination chargés de dégager les grandes tendances de la mode. Ils sont alors équipés de moyens techniques leur permettant la consultation à distance de banques de données : reportages, photos, documents, tissuthèques, filothèques... et de constituer leur propre documentation.
Que ce soit dans le bureau d'études d'une entreprise ou à la tête de sa propre PME, le styliste travaille en équipe, en rapport constant avec coloristes, informaticiens, spécialistes du marketing... Il peut être lui-même chef de produit.
Le raccourcissement du cycle de production oblige à concevoir rapidement et en permanence de nouveaux produits. De plus en plus, le styliste travaille avec la CAO (conception assistée par ordinateur).
L'ordinateur l'aide également à faire un calcul de prix prévisionnel et à établir la fiche pour le modéliste. Ce système se généralise rapidement et tout nouveau styliste doit être capable de l'utiliser.

Corriger

Compétences :
Sens artistique et réalisme
Le styliste doit posséder différentes qualités :
* créateur, il doit être capable de s'imprégner des courants de pensée et d'esthétique pour en tirer les caractères essentiels de la mode à venir. Il est observateur, intuitif, imaginatif, habile, et bien entendu dessine parfaitement ;
* animateur ou intégré à une équipe, il a l'esprit du travail collectif, une personnalité assez forte pour imposer son style et faire de la collection un ensemble harmonieux et cohérent ;
* réaliste et efficace, il connaît avec précision les contraintes des techniques de production, de l'image de marque de la maison qui l'emploie, des lois du marché ;
* ouvert aux nouvelles technologies, il est capable d'utiliser les outils informatiques dans la conception des modèles et de s'impliquer dans le calcul de coûts ;
* soumis à des visites, des déplacements, aux temps forts des salons et des collections, il possède une bonne résistance physique et nerveuse et un dynamisme à toute épreuve. Il peut travailler plus de 12 heures par jour.

Corriger

Carriére et promotions :
Créer sa propre maison : un objectif difficile
L'espoir des stylistes expérimentés est de créer leur propre maison. Ils doivent pour cela connaître parfaitement les contraintes techniques de la production et les exigences du marché. Ils s'adjoignent alors un spécialiste du marketing et cherchent un service financier solide qu'ils intéressent à leurs projets.
La demande des industriels, traditionnellement orientée vers les stylistes expérimentés, accuse actuellement un besoin de renouvellement qui incite certains fabricants à chercher plutôt des jeunes stylistes dynamiques, formés aux techniques du marketing et capables d'évoluer. Il faut de l'expérience et des atouts solides.

Corriger

Débouché :
Des débouchés limités
Dans tous les cas, le styliste doit s'imposer. Un dossier de propositions ne suffit pas, il faut se déplacer, insister, argumenter. Il existe des cabinets de style, par l'intermédiaire desquels industriels et stylistes peuvent être mis en rapport de façon optimale.

Corriger

Formation offerte dans les établissements suivant :


ECOLE SUPERIEURE DES INDUSTRIES DU TEXTILE ET DE L - ( public )

La page précédente