Etudes au Maroc, guide des écoles privée et public, écoles supérieures encg ensa,ISTA Maroc et de la formation professionnelle au Maroc ,licence professionnelle au maroc detail-metier



 Métier a la une
DOCUMENTALISTE Pour satisfaire les besoins de sa clientèle, le documentaliste cherche l'information sous de multiples formes : documents écrits ou audiovisuels, produits informatiques... Ses activités le situent aux sources du savoir et du progrès.

concours au maroc 2019 : concours au maroc 2019

OFFICIER DE LA MARINE MARCHANDE

Description du métier :
Etre officier dans la marine marchande, c'est être polyvalent. C'est pouvoir assurer des fonctions de responsabilité et d'encadrement quel que soit le service confié (pont, machine ou service général).
C'est donc avoir une formation diversifiée de haut niveau et être capable de s'adapter aux différentes fonctions comme aux différents navires. C'est aussi avoir un choix de carrière assez vaste, en mer, comme à terre.

Corriger

Activité :
Activités
L'ensemble des officiers à bord d'un navire constitue l'état-major.
Le capitaine : c'est le chef de l'expédition maritime ; il est le mandataire de l'armateur dont il représente les intérêts commerciaux et financiers ; il est responsable de la conduite et de la sécurité du navire et supervise et coordonne tous les services ; à bord, il est le représentant de l'Etat et peut exercer des fonctions d'officier d'état civil.
Le second capitaine : il assiste directement le capitaine dans toutes les fonctions liées à la sécurité du navire et au chargement et à l'arrimage de la cargaison ; il gère l'organisation du travail du personnel pont ; il doit, être en mesure d'assurer l'intérim du capitaine à tout moment.
Le chef mécanicien : c'est l'officier responsable du service technique ; il est responsable du fonctionnement des installations de propulsion et de production électrique ainsi que de tous les auxiliaires du navire (apparaux de manutention, de production de froid, etc...).
Le second mécanicien : il est chargé de la direction de l'équipe d'entretien qui maintient en état de fonctionnement toutes les installations techniques du navire et gère le stock des pièces de rechange ; le cas échéant, il est assisté par un ou plusieurs officiers mécaniciens.
Les lieutenants pont : en mer, ils assurent la veille et la conduite du navire sous l'autorité directe du capitaine ; au port, ils participent aux opérations commerciales et à la sécurité du navire ; ils peuvent être chargés de tâches administratives .
L'officier radioélectronicien : la généralisation des communications par satellites n'impose plus sa présence systématique à bord ; la formation de cette catégorie d'officier n'est plus assurée depuis une dizaine d'années.

Corriger

Conditions du travail :
Huis-clos
Un navire est un univers clos d'hommes et de machines pendant des périodes de trois ou quatre mois (voire plus), dont l'équipage, constitué aujourd'hui de ressortissants de nombreux pays, change à chaque voyage.
En conséquence, les hommes vivent :
* Une succession de ruptures : rupture avec la famille laissée à terre, mais aussi rupture avec l'équipage lors du débarquement ;
* Une vie en collectivité et un travail au sein d'une équipe internationale ;
* Une adaptation constante à des navires différents, à des technologies diverses et souvent de plus en plus avancées ;
* Une certaine monotonie : les escales sont de plus en plus courtes et ne laissent que peu de temps pour la découverte des pays abordés.
Les conditions de vie à bord se sont beaucoup améliorées. Les navires sont plus confortables, climatisés, souvent équipés de salles de jeux et de sports. Les cabines sont individuelles.

Corriger

Compétences :
Qualités et compétences
Outre une formation poussée, les officiers de la marine marchande doivent satisfaire à des normes d'aptitudes physiques. Des normes d'acuité visuelle, auditive, de vision des couleurs sont également fixées.
De plus, l'exercice du commandement, dans des conditions particulières de huis clos, demande beaucoup de sens humain, de compréhension et de diplomatie pour établir une bonne ambiance et conserver l'autorité conférée à la fonction.

Corriger

Carriére et promotions :
Evolution de carrière
La formation polyvalente des officiers de la marine marchande leur assure un large éventail de carrières.
La carrière d'un jeune officier peut évoluer vers les fonctions de second capitaine ou second mécanicien puis celles de capitaine ou chef mécanicien.
Après quelques années d'expérience, l'officier peut également envisager une reconversion à terre dans des domaines très divers : pilotage maritime, expert maritime, administrateur des affaires maritimes, professeur de l'enseignement maritime, officier ou capitaine de port, ingénieur ou responsable d'entretien dans l'industrie.

Corriger

Débouché :
Débouchés - rémunérations
Les diplômes et brevets sanctionnant les différents stades de la formation sont nécessaires pour accéder aux postes de l'état-major mais ils ne sont pas toujours suffisants : encore faut-il trouver l'embarquement adéquat. Ainsi nombre d'officiers, par exemple, font fonction de second capitaine alors qu'ils pourraient être commandants, ou bien sont détachés au siège de la compagnie.

Corriger

Formation :
institut supérieur d'études maritimes

Corriger

Formation offerte dans les établissements suivant :



La page précédente