Etudes au Maroc, guide des écoles privée et public, écoles supérieures encg ensa,ISTA Maroc et de la formation professionnelle au Maroc ,licence professionnelle au maroc detail-metier



 Métier a la une
GEOMETRE-TOPOGRAPHE Le géomètre-topographe est le premier intervenant sur le terrain lorsqu'un projet de bâtiment ou d'aménagement est décidé. C'est lui qui détermine les limites du terrain et son aptitude physique et juridique à l'aménagement.

concours au maroc 2019 : concours au maroc 2019

MECANICIEN-OUTILLEUR

Description du métier :
Le mécanicien outilleur fabrique l'outillage nécessaire à la fabrication industrielle de pièces dans le domaine de la plasturgie, de la fonderie, de la forge ou du BTP. La diversité des matériaux et des techniques utilisés font que le terme mécanicien-outilleur recouvre dans la réalité plusieurs métiers: le modeleur mécanicien usine des matériaux tendres (bois, matières plastiques) et métaux (ex. alliages légers, cuivre, ferreux) pour réaliser des formes en relief appelées modèles.
Le mécanicien mouliste usine des métaux non ferreux et ferreux (ex. alliages légers, fonte, acier) pour fabriquer des formes en creux appelées moules. Réalisés à l'unité, l'outillage a pour vocation une fois installé sur une machine de transformation de produire des pièces à l'unité ou en très grande série.

Corriger

Activité :
Presque un métier d'art
Pour réaliser une pièce, il est nécessaire d'avoir le cahier des charges et le plan (dessin) en vue d'étudier et de réaliser l'outillage.
Plusieurs étapes sont nécessaires à la confection d'un outillage.
Le bureau d'études prépare le travail de l'atelier : il élabore le plan de la pièce à fabriquer ainsi que le dessin de l'outillage à fabriquer.
Elaboration du modèle
A partir de ce schéma, le mécanicien outilleur va adapter et créer un modèle qui représente en plein, le moule qui lui succédera en creux. Il choisit la matière dans laquelle sera usiné le modèle (bois, plâtre à modeler, contre-plaqués, polystyrène expansé, métaux ferreux et non ferreux). Ces matériaux sont usinés, soit par des machines traditionnelles à bois ou à métal, soit par des machines à commande numérique qui équipent de plus en plus les ateliers. Il doit maîtriser plusieurs savoir-faire, fraisage, tournage, ajustage. Le mécanicien outilleur travaille aussi avec des outils à main tels que ciseaux, gouges, râpes...pour des travaux de finition, de retouches de modèles. La réalisation d'un modèle est effectuée soit par un mécanicien outilleur épaulé par le chef d'atelier, soit par une équipe de mécaniciens outilleurs.
Elaboration de l'outillage
Une fois le modèle créé, le mécanicien outilleur passe à la fabrication de l'outillage proprement dit. Des contrôles sont effectués à chaque étape de fabrication et, en fin de travail à l'aide d'instruments de métrologie classique et de machines à mesurer assistées par ordinateur. Ils sont ensuite essayés et mis au point dans un laboratoire d'essais.
Le rôle du mécanicien outilleur ne se borne pas à fabriquer l'outillage il participe à sa mise au point chez le client, à sa maintenance et aux modifications qui s'avèrent nécessaires.

Corriger

Conditions du travail :
Conditions de travail
Les entreprises sont diverses par leurs activités, comme par leur taille. La superficie d'un atelier varie en fonction de l'effectif (de deux à cent personnes, voire davantage dans certaines grandes entreprises) et de la complexité des pièces fabriquées. Le mécanicien outilleur ne travaille pas à la chaîne. Il met en oeuvre, en toute autonomie, des savoir-faire pour usiner, parfaire et mettre au point des pièces uniques dont la complexité des détails nécessite plusieurs plans et de nombreuses vues pour les définir. Le mécanicien outilleur travaille le plus souvent debout, face à son plan, à son établi, devant sa ou ses machines ou devant l'écran de son ordinateur.

Corriger

Compétences :
Sens de la représentation dans l'espace, imagination, minutie
Il faut de la réflexion, le sens de la communication et du travail en équipe pour proposer aux clients (avionneurs, constructeurs automobile, électroménager...) des pièces qui leur conviennent, car ceux-ci ne donnent que rarement un dessin achevé. A chaque modèle, un intérêt nouveau, le mécanicien outilleur ne connaît pas la monotonie. Que les plans soient réalisés sur papier, film polyester, disquette, il doit pouvoir déchiffrer les données du client et imaginer la pièce dans l'espace (tout cela à partir de coupes, sections perspectives, etc.). De bonnes aptitudes en dessin pour la traçage des outillages et de l'habileté manuelle sont indispensables. Un jeune diplômé qui entre dans un atelier aura bien sûr, un temps d'adaptation pour se familiariser avec les technologies utilisées. Il faut en moyenne cinq à dix ans pour acquérir d'excellentes compétences. Une bonne formation de base est demandée aux futurs outilleurs qui auront à s'adapter rapidement à des techniques de pointe en évolution constante.

Corriger

Carriére et promotions :
Des possibilités d'évolution intéressantes
Dans le secteur de l'outillage, les possibilités d'évolution sont importantes : on peut démarrer au niveau d'ouvrier professionnel avec des connaissances de base et se qualifier progressivement en passant des pièces simples aux pièces complexes, des techniques traditionnelles aux plus modernes. La promotion interne est si fortement inscrite dans le métier que plus de neuf patrons sur dix sont d'anciens ouvriers.

Corriger

Débouché :
Le niveau de recrutement s'élève nettement
Les entreprises recherchant des ouvriers et des techniciens qualifiés sont des entreprises de fabrication d'outillages destinés au découpage, au moulage à l'emboutissage...Elles travaillent dans de multiples secteurs : mécanique, métallurgie, fonderie, forge, plasturgie, céramique...Certaines entreprises ont un atelier d'outillage intégré comme dans le secteur de l'automobile, de l'agro-alimentaire (emballage), de l'aéronautique, du bâtiment. Les exigences de précision et de qualité se sont nettement renforcées et les délais de conception sont de plus en plus courts. L'exceptionnel développement technologique qu'a connu le secteur impose le recrutement de jeunes disposant d'une bonne formation théorique.

Corriger

Formation offerte dans les établissements suivant :



La page précédente