Etudes au Maroc, guide des écoles privée et public, écoles supérieures encg ensa,ISTA Maroc et de la formation professionnelle au Maroc ,licence professionnelle au maroc detail-metier

detail-metier


 Métier a la une
TECHNICO-COMMERCIAL EN INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES Le technico-commercial intervient chaque fois que la vente d'un produit exige, de mettre en liaison les besoins spécifiques d'un client et les qualités techniques d'un produit.

concours au maroc 2018 : concours au maroc 2018

JOURNALISTE REPORTER D´IMAGES

Description du métier :
De plus en plus, le profil du journaliste reporter d'images, JRI, s'impose dans la presse audiovisuelle, pour réaliser les sujets magazines ou d'actualités plus que jamais au goût du jour.

Corriger

Activité :
Maître de ses images
Le journaliste reporter d'images travaille au-delà du reportage, de l'événement à couvrir. Sa tâche commence par une enquête de terrain, une évaluation des possibilités de tournage, pour préparer matériellement celui-ci. Selon le type de reportage, il pratique la prise de vue, recherche les meilleurs angles pour l'analyse des situations ou caméra au poing, il recherche avant tout à saisir le scoop. Il peut être amené à filmer des événements dont les images seront exploitées par d'autres journalistes ou par des agences de presse, mais le JRI préfère rester maître de ses images. Il est responsable de l'information qu'il recueille et traite. Il se charge du commentaire sur images, leur donne un sens pour donner une information claire. Le reportage est une forme de presse qui permet de garder la spontanéité des événements et des entretiens. Ceci implique de la part du journaliste de savoir saisir l'instant essentiel et de savoir poser les bonnes questions. Il sait faire parler les gens qu'il interviewe, il doit donc maîtriser à la fois les techniques de l'entretien et les techniques audiovisuelles. Le JRI est maître de ses images et de l'information qu'il souhaite faire passer.
Ses principales activités se répartissent de la façon suivante :
* La préparation.
Pour un long reportage, le JRI réalise un véritable travail d'enquête. Il établit des contacts, mesure les opportunités, évalue l'intérêt du reportage. Il réalise un projet de tournage pour obtenir de ses supérieurs les moyens de réalisation ou pour obtenir des contrats. Il doit être à l'écoute de toute nouvelle importante.
* Le tournage.
Le JRI peut filmer un événement sur le moment ou bien filmer des séquences d'un reportage. Le JRI est responsable de son commentaire sur image, la cabine dans le jargon de la profession. Le commentaire ou l'interview peut être spontané au moment du tournage, ou réalisé en studio. Il est capital pour donner le sens à l'information.
* Le montage.
Technicien, il participe au mixage des images. Il évalue les séquences, mesure leur importance, choisit ce qu'il faut garder et ce qu'il faut couper. Pour un condensé d'informations, plus d'une heure de film peut être ramené à moins de six minutes. Le JRI veille à la cohérence générale du document : pour cela, il se met en position de spectateur.
* Le suivi.
Le JRI suit la diffusion de son produit, souvent destiné à une agence de production audiovisuelle. Il veille au bon déroulement de cette diffusion. Il cherche à savoir les effets du document sur l'audience, ses répercussions. Souvent, cette phase est une grande satisfaction pour le JRI, l'aboutissement de son travail.

Corriger

Conditions du travail :
Loin du bureau
Le JRI est un baroudeur du terrain. Les déplacements, qu'ils soient courts dans un quartier voisin ou longs à l'autre bout du monde, font partie intégrante de sa vie professionnelle. Cette activité est difficilement compatible avec une vie familiale. Il se déplace le plus souvent seul. Pour les grandes missions, il peut être accompagné d'un ingénieur du son, d'un confrère rédacteur. Ses horaires sont ceux des événements à couvrir, des attentes pour interviewer des personnalités. Lors des longs reportages, un planning horaire peut être établi. Il travaille pour des agences télévisuelles. Soit il tourne pour une demande sur un sujet précis, soit il propose un reportage qu'il a lui même mené.

Corriger

Compétences :
Disponible et passionné
Le JRI doit être disponible à tous moments. Il doit être un journaliste passionné prêt à consacrer beaucoup de son temps à son métier. Le goût du contact est indispensable. Le JRI doit être capable de négocier une interview, une autorisation de filmer, d'établir des contacts nécessaires au tournage. La maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères s'avère utile lors des déplacements à l'étranger. Dynamique, entreprenant ou faisant preuve d'une patience exemplaire, le JRI doit s'adapter à toutes les situations. Le coup d'oeil, appuyé par l'imagination et la créativité signent le reportage. Enfin, le JRI doit pouvoir mesurer l'impact de telle image sur le public, donc montrer une certaine conscience professionnelle.

Corriger

Carriére et promotions :

Proposer

Débouché :

Proposer

Formation offerte dans les établissements suivant :


ISIC RABAT MAROC.INSTITUT SUPERIEUR DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION RABAT MAROC - ( public )
Ecole Supérieure de Journalisme et de Communication de Casablanca - ( privé )

La page précédente