Etudes au Maroc, guide des écoles privée et public, écoles supérieures encg ensa,ISTA Maroc et de la formation professionnelle au Maroc ,licence professionnelle au maroc detail-metier



 Métier a la une
INGENIEUR FRIGORISTE De la chimie à l'agroalimentaire en passant par les transports maritimes ou terrestres et la recherche médicale, le froid est un auxiliaire indispensable. Pour les ingénieurs frigoristes le champ d'activité professionnelle est donc très varié. Employés chez les constructeurs de matériels frigorifiques ou les installateurs, ils exercent aussi leurs compétences dans tous les secteurs économiques qui produisent et utilisent le froid.

concours au maroc 2019 : concours au maroc 2019

CONCEPTEUR - REALISATEUR MULTIMEDIA

Description du métier :
Au carrefour de l'édition, de l'informatique et de l'audiovisuel, le concepteur-réalisateur multimédia participe à la construction de programmes associant texte, son et image. Spécialiste de l'interactivité, il est chargé de concevoir la navigation dans le programme en vue d'une adaptation optimale aux besoins et aux réactions prévisibles de l'utilisateur.

Corriger

Activité :


Le spécialiste de l'interactivité


Le concepteur-réalisateur multimédia participe avec d'autres intervenants (auteurs,
graphistes...) à la conception du produit : création d'un CD-ROM, d'un site Web... Pour
cela, il rassemble et organise des textes, des sons (musiques ou commentaires) et des
images (dessins, animations, photographies ou vidéos).


Au niveau de la réalisation, le concepteur-réalisateur multimédia est plus
spécialement chargé de la mise en place des éléments de l'interactivité.
Contrairement à la télévision où la marge de liberté laissée au spectateur se limite
à l'utilisation de la télécommande, l'écran d'ordinateur et les produits multimédias
invitent à l'interaction, c'est-à-dire au dialogue de l'usager avec la machine qui lui
pose des questions, le guide vers de nouveaux choix. A la différence du livre, le CD-ROM
permet une exploration non linéaire des champs informatifs. Chaque utilisateur peut
intervenir personnellement, rechercher lui-même l'information en fonction de ses
intérêts, de ses connaissances, de sa vitesse d'apprentissage. Grâce à l'hypertexte,
il est possible de naviguer à partir des mots d'un texte, tandis que l'hypermédia permet
de circuler dans un ensemble de documents comportant de l'image et du son. Tout l'art du
concepteur-réalisateur multimédia consiste à offrir à l'utilisateur les moyens
d'explorer cet univers dans les meilleures conditions possibles. En ce sens, il est
l'ergonomiste de la technique multimédia. Son rôle est de créer les arborescences,
d'établir des liens entre les différents éléments du CD-ROM ou du produit multimédia
: textes, sons, images fixes ou animées.


Le concepteur-réalisateur multimédia doit définir les conséquences engendrées par
telle ou telle action de l'usager. Que se passe-t-il s'il clique sur telle partie de
l'écran ? Cela fait-il apparaître une image, un message ? Cela déclenche-t-il un son ?


Non seulement le cheminement dans le programme doit être transparent pour
l'utilisateur, mais il faut aussi savoir mobiliser son attention en lui proposant des
possibilités d'action renouvelées, le séduire pour qu'il ait envie d'aller plus loin.


Le concepteur-réalisateur multimédia est responsable de la cohérence de toute
l'interface sur le plan fonctionnel : par exemple, cliquer sur une icône ne doit
engendrer chez l'utilisateur qu'un seul type d'action. Il doit également veiller à
respecter l'unité graphique du produit.




Corriger

Conditions du travail :


Travail d'équipe en amont et en aval


Le produit multimédia est forcément le fruit d'un travail d'équipe. La production
d'un CD-ROM ou d'un site Web requiert la collaboration d'un grand nombre de professionnels
qui travaillent sous la direction d'un chef de projet : scénaristes (pour le contenu des
textes), programmeurs, développeurs, infographistes, réalisateurs vidéo, ingénieurs du
son... En amont, le concepteur-réalisateur multimédia travaille avec le directeur
artistique ou le graphiste pour concevoir l'interface et définir une unité graphique. En
aval, il collabore avec les informaticiens, responsables de l'exécution de l'arborescence
et de la traduction en langage technique des choix des créatifs.


Selon la taille des équipes et les moyens financiers mis en oeuvre, le
concepteur-réalisateur multimédia se spécialise dans tel ou tel type d'applications ou,
au contraire, est polyvalent. Dans certains cas, il peut être amené à concevoir le
scénario, à construire les animations, à diriger le tournage des séquences vidéo, à
mettre au point le programme informatique...


Le concepteur-réalisateur multimédia peut travailler dans les sociétés éditrices
de produits multimédias (CD-ROM, CD-I), dans les services en ligne (bornes interactives,
réseaux...), dans des organismes de formation qui s'intéressent à l'enseignement
assisté par ordinateur (EAO), dans des sociétés de conseil en communication
multimédia, dans des groupes de communication ayant des projets dans le domaine de la
télévision interactive...




Corriger

Compétences :


Compétences techniques et sensibilité artistique


La fonction de concepteur-réalisateur multimédia est très exigeante.




Elle requiert :





  • Une solide formation générale, une ouverture sur des disciplines variées, un bon
    esprit de synthèse afin de maîtriser des notions diverses et complexes (selon le contenu
    de l'information ou du message à faire passer).

  • De la polyvalence et des capacités d'adaptation : le concepteur-réalisateur
    multimédia doit savoir rédiger un scénario, structurer un contenu, le séquentialiser,
    tourner et monter lui-même des images, superviser et orienter l'ensemble de la
    fabrication.

  • Une bonne connaissance de la sémantique globale du multimédia ainsi que du rôle et
    des possibilités de l'outil informatique, des supports audiovisuels et de leurs
    combinaisons.

  • A chaque étape, le concepteur-réalisateur multimédia doit être conscient des
    limitations techniques, savoir ce qu'il est possible de faire ou pas.

  • Des capacités de communication, le sens du travail en équipe.

  • De la créativité, de l'imagination.


Apprendre à se mettre à la place de l'utilisateur est une qualité indispensable pour
le concepteur- réalisateur multimédia. Son expérience lui permet d'analyser les
réactions du public, de connaître ses attentes.


Travaillant dans un domaine en pleine évolution, il doit être au fait des
initiatives, des expériences, des compétences nouvelles qui émergent et se
développent. L'examen des nouveaux produits mis sur le marché lui permet de s'inspirer
de la tendance générale dans le secteur.




Corriger

Carriére et promotions :


Vers des tâches de coordination et de gestion d'équipe


Avec de l'expérience professionnelle, le concepteur-réalisateur multimédia peut
envisager de devenir chef de projet. Cette fonction requiert une bonne technicité ainsi
que des compétences au niveau de l'encadrement d'une équipe pluridisciplinaire. La
politique de recrutement des chefs de projet varie d'une société à l'autre.




Corriger

Débouché :


Un avenir globalement prometteur


Le multimédia est un secteur neuf et encore peu structuré. S'il est difficile de
faire des pronostics, on peut cependant penser qu'il a de beaux jours devant lui.
Cyberespace, numérique, virtuel, réseaux câblés... le futur se conjugue déjà
largement au présent ! Les domaines d'application du multimédia sont vastes et les
marchés prometteurs. Le CD-ROM connaît actuellement une accélération spectaculaire des
ventes parmi le grand public. Et même si la France affiche un certain retard dans
l'utilisation d'Internet, le développement des réseaux numériques de transmission de
l'information semble assuré.


En matière d'emploi, il est difficile de déterminer quel sera l'impact des nouvelles
technologies sur le marché du travail. Le multimédia n'a jusqu'à présent fait
travailler directement qu'un petit nombre de personnes. Ce sont plutôt des professionnels
de l'image et de l'édition, des ingénieurs ou encore des informaticiens qui se
spécialisent dans le multimédia et prennent d'assaut le secteur. Même à court terme,
le marché du travail reste assez peu lisible. L'instabilité des emplois, leur
assimilation à ceux de l'industrie du spectacle ou de l'édition sont souvent de rigueur.
Malgré cela, le multimédia suscite des vocations toujours plus nombreuses.


En matière de salaires, il existe des écarts importants en fonction des entreprises
et de l'expérience professionnelle.




Corriger

Formation offerte dans les établissements suivant :



La page précédente